Image
Image
Star du ragga à la française, Keen’V s’est fait une spécialité des titres ensoleillés que l’on aime écouter l’été au bord de la piscine.
Après un premier album en 2008, Keen’V explose avec les titres «J’aimerais trop (Mlle Valérie)» et «Prince charmant». Les albums s’enchaînent, «Carpe Diem», «La vie est belle», «Ange ou Démon», des opus qui à chaque fois squattent les sommets des charts.
Keen’V sort son sixième album en 2015, «Là où le vent me mène», accompagné d’une «Summer Edition» avec six inédits au mois de juin 2016. Au début de l’année 2017, Keen’V dévoile le single «Elle a», extrait de son nouvel album paru en juillet, «7».

Découvert sur la Toile

Né à Rouen le 31 Janvier 1983, Kevin Bonnet, alias Keen’V, sait depuis tout petit qu’il veut faire de la musique. En 2008, il décide de lancer sa carrière en postant ses premières chansons sur la toile. Très vite, Keen’v se crée une petite renommée avec près de 2 millions de vues sur YouTube. Parallèlement, il effectue ses premières scènes dans l’Oise, l’Eure et la Seine Maritime. Il sort alors son premier tube «À l’horizontale». Keen’V se produit dans les discothèques, ce qui l’aide à se faire remarquer par le public mais également par d’autres artistes. C’est ainsi qu’il fait la rencontre de Dj Yaz qui lui propose de devenir son producteur : la machine est lancée. L’artise obtient rapidement un contrat auprès du label Universal.

Un nouvel album pour 2019 et une grande tournée

Fin 2017, Keen’V est nominé aux NRJ Music Awards dans la catégorie chanson francophone de l’année avec le titre «Elle a». En 2018, Keen’V participe au clip tourné pour les 20 ans du Sidaction. À l’été, il sort les clips des chansons «Tu rélises» et «Héroïne». Keen’V commence ensuite à travailler sur un nouvel album, puis son premier single nommé «J’courais». L’artiste annonceégalement une grande tournée de concerts pour 2020